Accueil - Véhicules autonomes connectés. Voiture autonome : Le patron du géant de l’Internet chinois LeEco criblé de dettes.

Voiture autonome : Le patron du géant de l’Internet chinois LeEco criblé de dettes.

0
0
2

La Faraday FF91 est du genre imposant avec ses 5,25 m de long.

 

Le patron du géant de l’Internet chinois LeEco, criblé de dettes, a annoncé mardi avoir envoyé sa femme et son frère régler les colossaux impayés de l’entreprise. En effet, la section pékinoise de la Commission de régulation des marchés, qui  lui réclame des centaines de millions de dollars de prêts impayés, lui avait « ordonné » de retourner au pays avant le 31 décembre.

Jia Yueting, 44 ans, assure être aux États-Unis pour développer la société de voitures électriques Faraday Future, dont il était le premier actionnaire. Fondé en 2004 et spécialisé à l’origine dans l’offre de vidéos en ligne (ce qui lui valait le surnom de « Netflix chinois »), LeEco s’est engagé dans une stratégie d’investissements tous azimuts, dont un ambitieux projet de voiture autonome. Cet onéreux pari automobile a fait basculer les finances du groupe, dont seul le service de vidéos à la demande LeShi est véritablement rentable.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par JC-GIROUD
Charger d'autres écrits dans - Véhicules autonomes connectés.

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Continental fait l’acquisition de 100 % d’Emitec.

La lettre d’information AUTOSTRAT INTERNATIONAL (9/9/14) signale que Continental a repris,…