Un système de conduite autonome pour toutes les voitures Tesla.

Posté par JC-GIROUD le 20 octobre 2016

Tesla a annoncé mercredi que tous ses modèles allaient désormais être équipés du système de conduite autonome, y compris le Model 3, la voiture abordable commercialisée par le constructeur américain.

Les voitures sont équipées de huit caméras 360° permettant une vision complète tout autour du véhicule, contre une actuellement, précise le communiqué de Tesla. S’ajoutent douze capteurs ultrasoniques deux fois plus puissants que leurs prédécesseurs et pouvant détecter différents objets à une distance deux fois plus grande qu’actuellement. Enfin un radar orienté vers l’avant fournit des données supplémentaires sur l’environnement de la voiture, il est capable de voir à travers une pluie battante, du brouillard ou encore de la saleté. Pour traiter toutes ces données un nouvel ordinateur équipera les Tesla.

Lire la suite : usinenouvelle.com/article/un-systeme-de-conduite-autonome-pour-toutes-les-voitures-tesla.N453152

Un système de conduite autonome pour toutes les voitures Tesla. dans - Véhicules autonomes connectés. 000484567_illustration_large

Publié dans - Véhicules autonomes connectés. | Pas de Commentaire »

La Hyundai Ioniq électrique séduit des trentenaires

Posté par JC-GIROUD le 10 octobre 2016

Une enquête menée auprès de 748 clients de Hyundai en Corée du Sud montre que 61 % des acheteurs de la Ioniq électrique résident sur l’île de Jeju et que la voiture séduit en premier lieu des trentenaires. Ceux-ci représentent 34 % des acheteurs du modèle.

Les ventes de la Ioniq électrique en Corée du Sud ont franchi la barre du millier d’unités début septembre, deux mois après son lancement sur le marché local.

Hyundai ambitionne de vendre au moins 4 800 Ioniq électriques cette année sur le marché coréen et d’occuper ainsi plus de 60 % du segment des véhicules électriques qui est estimé à environ 8 000 unités. (YONHAP 10/10/16)

vue avant Hyundai Ioniq Electrique

Publié dans - VOITURE ELECTRIQUE. | Pas de Commentaire »

Rentrée stable pour l’électrique

Posté par JC-GIROUD le 10 octobre 2016

En progression de 7,5 % durant l’été, les ventes de véhicules électriques ont marqué le pas en France le mois dernier. D’après les dernières statistiques de l’Avere, 2 270 immatriculations ont été dénombrées durant cette période dans l’Hexagone, soit précisément le même nombre qu’en septembre 2015. Dans le détail, on note que le segment des voitures électriques vendues aux particuliers (VEP) a totalisé en cette rentrée 1 769 unités (+ 2,2 %), représentant 1,05 % des ventes totales d’automobiles neuves en France. Si la Zoé conserve sa première place avec plus de 45 % de parts de marché (812 unités), la citadine au losange accuse le coup d’une concurrence de plus en plus féroce et perd 18 points sur un an. Les Nissan Leaf (+ 58 %) et Tesla Model S complètent le podium.

Côté utilitaires, septembre s’est avéré moins porteur que les derniers mois, ce segment accusant une perte de 7 points pour un total de 501 immatriculations. A l’instar de la Zoé, le Renault Kangoo Z.E. a perdu du terrain (- 61,7 %), mais conserve son leadership avec 146 ventes, soit 29 de plus que le Pulse4 de Ligier, alors que le Berlingo électrique de Citroën s’empare de la troisième place.

Sur neuf mois, le marché du véhicule électrique a dépassé les 20 000 unités, avec précisément 20 082 immatriculations. Un cap qui n’avait été atteint, lors de l’exercice 2015, qu’au mois de décembre. Dans le détail, le segment des VEP a progressé de 36,6 %, alors que celui des utilitaires a gagné près de 900 unités, en hausse de 28,5 %. (JOURNALAUTO.COM 7/10/16)

Publié dans - VOITURE ELECTRIQUE. | Pas de Commentaire »

Renault innove avec le lancement de la Zoé équipée de la nouvelle batterie ZE 40.

Posté par JC-GIROUD le 10 octobre 2016

Rendre le quotidien en véhicule électrique toujours plus facile : telle est l’une des ambitions de Renault. C’est dans cette optique que la marque profite du lancement de la Zoé dotée de sa batterie Z.E. 40 (400 km d’autonomie) pour innover et favoriser de nouvelles initiatives, en proposant une assurance connectée au plus près des usages, la localisation des points de recharge électrique accessible sur l’application Waze et la possibilité de faire des économies en rechargeant à domicile aux heures creuses.

Renault lance donc une assurance connectée. Elle est liée à l’usage du véhicule et s’opère via le système multimédia R-Link : en fonction de son kilométrage, du nombre de trajets et des horaires de circulation, l’utilisateur de la Zoé cumulera une cagnotte sous forme de bons d’achat utilisable sur des sites marchands. Le montant de cette cagnotte peut aller jusqu’à 36 % de sa prime d’assurance. Disponible dans un premier temps en France, grâce à un partenariat avec Amaguiz, filiale de Groupama, cette offre sera étendue par la suite dans d’autres pays d’Europe.

Pour célébrer le lancement de la Zoé équipée de la nouvelle batterie Z.E. 40, depuis le 1er octobre, des icônes Renault apparaissent, dans l’application Waze, et indiquent les 13 000 points de recharge publics existant en France. Un outil de recherche aux couleurs de Renault est également disponible pour mieux localiser ces stations.

Renault et Engie ont par ailleurs conclu un partenariat qui permettra d’offrir le meilleur de la transition énergétique à leurs clients respectifs. En effet, Engie lance « Elec’Car », une offre d’électricité verte à un prix compétitif qui peut être souscrite par les propriétaires de véhicules électriques en France depuis le 1er octobre. L’offre Elec’Car est notamment proposée aux clients et prospects de véhicules électriques dans l’ensemble du réseau commercial du groupe Renault.

Châteaux & Hôtels Collection, leader français de l’hôtellerie de charme, s’associe en outre à Renault pour proposer un nouveau service : la garantie éco-mobilité. Grâce à ce partenariat, une centaine d’hôtels de la marque proposeront à leurs hôtes, à l’horizon de juin 2017, au moins une Zoé.

Le Groupe ECF et Renault proposent de leur côté l’apprentissage de la conduite en Zoé. Après 40 ans de coopération et 50 000 véhicules d’auto-écoles mis à la route, ECF et Renault renforcent leur partenariat par ce nouvel engagement qui promeut la conduite écoresponsable pour tous. Les écoles du réseau ECF pourront proposer la formation sur Zoé dès le mois de janvier 2017. D’ici à juin 2017, une centaine d’auto-écoles du réseau seront en mesure de mettre au moins une Zoé à disposition de leurs élèves.

En attendant les premières livraisons en fin d’année, la nouvelle Zoé prendra le départ du « e-Rallye Monte-Carlo » le 12 octobre, à Fontainebleau. Après 2 victoires consécutives, elle remet son titre en jeu, aux côtés de 34 voitures équipées de batteries électriques ou de piles à combustible. (COMMUNIQUE DE PRESSE RENAULT 7/10/16)

Publié dans - VOITURE ELECTRIQUE. | Pas de Commentaire »

Ford noue des partenariats avec trois startups spécialisées dans les voitures autonomes.

Posté par JC-GIROUD le 12 septembre 2016

Ford a noué des partenariats avec trois startups – Spatial, HAAS Alert et Cargo -, qui développent des technologies pour les véhicules autonomes et connectés.

Ces entreprises ont bénéficié de l’appui de l’incubateur de startups Techstars Mobility, qui est soutenu par Ford et d’autres partenaires. Deux d’entre elles, HAAS Alert et Spatial, transféreront des activités dans la région de Detroit pour être près de Ford.

Spatial est basé à Cincinatti, HAAS Alert à Chicago et Cargo à New York, précise le DETROIT NEWS (8/9/16).

Publié dans - Véhicules autonomes connectés. | Pas de Commentaire »

M. Müller a déclaré que Volkswagen ne produirait pas de cellules de batteries

Posté par JC-GIROUD le 1 septembre 2016

Matthias Müller, président de Volkswagen, a déclaré que le groupe ne produirait pas ses propres cellules de batteries pour véhicules électriques, en raison du coût que cela représenterait. Néanmoins, le groupe allemand réfléchit aux étapes de la production qu’il pourrait réaliser (approvisionnement en matières premières, production, assemblage en batteries, etc.). Une décision à ce sujet devrait être annoncée avant la fin de l’année. (AUTOMOBILWOCHE 30/8/16)

Publié dans ----- Energies - Batteries et autres. | Pas de Commentaire »

GM et TARDEC présenteront un véhicule à pile à combustible début octobre

Posté par JC-GIROUD le 1 septembre 2016

General Motors et le centre de recherche de l’armée américaine TARDEC présenteront début octobre un véhicule à pile à combustible basé sur le Chevrolet Colorado qu’ils ont développé conjointement dans le cadre d’un projet annoncé en novembre 2015. Le véhicule sera présenté le 3 octobre, lors du meeting d’automne de l’association de l’armée américaine à Washington. Il doit être testé par l’armée américaine à partir de 2017. General Motors et TARDEC travaillent ensemble sur la pile à combustible depuis plusieurs années. Le constructeur travaille également avec Honda sur cette technologie et le stockage de l’hydrogène. (DETROIT NEWS 30/8/16)

TARDEClogo

Publié dans - Véhicules autonomes connectés. | Pas de Commentaire »

Renault proposera dès 2018 un « système avancé d’assistance à la conduite ».

Posté par JC-GIROUD le 17 juillet 2016

Le constructeur français Renault compte proposer dès 2018 un « système avancé d’assistance à la conduite », utilisable sur autoroute en toutes conditions de trafic. Une caméra et un radar frontaux permettront au véhicule d’« assurer la partie dynamique de la conduite », c’est-à-dire qu’il se maintiendra automatiquement au centre de sa voie et en régulant sa vitesse par rapport à celle du véhicule devant lui.

Soit ce que proposent depuis quelque temps des constructeurs dits premium tels que Tesla, mais aussi Audi, Mercedes ou Volvo.

Le conducteur devra rester vigilant et garder les mains sur le volant, conformément à la règlementation, mais« la conduite sera beaucoup plus sereine », promet Renault. Après avoir parcouru 1000 km au pilote automatique en Tesla Model S, je peux attester qu’une telle conduite dite semi-autonome est plus apaisante.

Publié dans - Véhicules autonomes connectés. | Pas de Commentaire »

Land Rover travaille sur une technologie de conduite tout-terrain autonome.

Posté par JC-GIROUD le 17 juillet 2016

chez Jaguar Land Rover, on explore de nouveaux terrains. Des terrains escarpés pourrait-on même dire puisque la groupe britannique transpose ses recherches sur la conduite autonome dans le domaine du tout-terrain.

Pour cela, un convoi de plusieurs véhicules est nécessaire, afin que chaque voiture puisse transmettre à la suivante diverses informations concernant le type de terrain, l’adhérence ou les divers obstacles. Une innovation rendue possible grâce à divers capteurs ultrasoniques, caméras et à un radar LIDAR, permettant de détecter jusqu’à 5 mètres devant  la voiture si le sol est recouvert de neige ou de boue, par exemple.

Pour développer cette technologie, Jaguar Land Rover travaille sur de nouveaux types de détecteurs. Le but étant évidemment d’identifier la surface, et détecter la meilleure trajectoire en 3D ? Une caméra et des détecteurs à ultrasons, qui peuvent analyser la route jusqu’à 5 mètres devant la voiture, permettent ainsi de donner une vision périphérique à 360°. Grâce à ça, le système Terrain Response peut ainsi changer en temps réel ses réglages, passer de goudron à neige, d’herbe à sable, et optimiser les performances en évitant les pertes d’élan et de contrôle.

Si Land Rover n’a pas évoqué de date de disponibilité de ces technologies, elles pourraient faire leur première apparition sur le prochain Discovery, qui pourrait être dévoilé au prochain Mondial de Paris 2016.

Image de prévisualisation YouTube

Publié dans - Véhicules autonomes connectés. | Pas de Commentaire »

L’Acea et l’UE s’allient pour tester la voiture autonome

Posté par JC-GIROUD le 17 juillet 2016

L’Acea (Association des constructeurs européens d’automobiles) et les représentants de l’Union européenne ont dévoilé la semaine dernière les contours d’un projet qui vise à déployer les outils nécessaires à un test grandeur nature de la conduite automatisée. Le projet va être suivi par Günther H. Oettinger, commissaire européen en charge de l’Economie et des Industries numériques, mais il sera mené par les industriels eux-mêmes, a assuré l’Acea. Trois champs d’expérimentation ont été ciblés, dont l’automatisation de la conduite, la sécurité routière et l’optimisation du trafic, avec pour objectif d’analyser les tronçons à haute densité, le stationnement à distance, les dangers localisés et l’évitement de collisions, entre autres.

Bruxelles et l’Acea ont pour objectif d’accélérer le déploiement des véhicules autonomes, afin de placer l’Europe en chef de file de la mouvance. Il est vrai que les Etats-Unis tirent à eux la couverture médiatique et semblent être en avance. Deux phases sont prévues dans le plan européen. D’abord, de 2017 à 2019, il s’agira de tester les canaux de communication existants (4G LTE). Puis, de 2019 à 2021, les industriels expérimenteront la complémentarité avec la 5G, afin de gérer les fonctionnalités des véhicules selon leurs besoins de connectivité.

Le programme de test de l’Acea prendra place dans plusieurs pays, dont la liste n’a pas été communiquée par l’association. Il sera intéressant de voir, dans le même temps, comment la qualité de service, autant que les coûts, mais surtout comment la gestion des données personnelles seront alors influencés par cette notion de périmètre transfrontalier. (JOURNALAUTO.COM 12/7/16)

 

L’Acea et l’UE s’allient pour tester la voiture autonome acea-logo

Publié dans - Véhicules autonomes connectés. | Pas de Commentaire »

1...34567...670
 

Username26452 |
Parksywpx |
App0002 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Theim19745
| le centre d enlevement epav...
| Check if user login wordpress